Rutshuru : afflux des déplacés à Nyanzale, l’autorité locale appelle à l’assistance

L’agglomération de Nyanzale à cheval des groupements Mutanda et Kihondo dans la chefferie de Bwito a accueilli depuis la fin de la semaine passée des centaines des familles déplacées provenant en grande partie de la zone de Bambo.

Ces habitants fuient les combats entre les rebelles du M23 et les forces armées de la RDC appuyés par les résistants patriotes dits Wazalendo.

Selon Gédéon Rubaka, fonctionnaire délégué adjoint du gouverneur à Nyanzale, son entité et ses périphéries reçoivent des centaines des familles en majorité des enfants et des femmes. L’autorité locale évoque un afflux des déplacés qui manquent des nécessaires pour survivre.

« Certaines familles ont rejoint les anciens sites des déplacés et d’autres sont localisées dans les familles d’accueil. Parmi ces déplacés, d’autres qui sont venus de Tongo et qui avaient fui vers Bambo malheureusement aujourd’hui ils sont encore obligés à prendre fuite jusqu’à Nyanzale. Certaines femmes sont enceintes et d’autres ont déjà accouché dans leurs milieux de refuge »

indique-t-il.

Ce cadre administratif appelle à l’assistance du gouvernement congolais au profil de ces sinistres de la guerre du M23.

Il rappelle également que les agglomérations de Kanyabayonga et Mweso ont également accueilli plusieurs autres familles de la zone de Bambo fouillant la reprise des combats.

Ismaël Kabuyaya

Lire aussi  Tournée Amani: « La RDC, le Rwanda et l'Ouganda forment un triangle contrôlé dans l'œil du cyclone (le M23) »[ Vital Kamerhe ]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *