Tanganyika: Patricia Nseya intensifie des échanges avec les membres de la CENI, les MBRTC et les mandataires

Dans le cadre de sa mission de supervision managériale dans la province de Tanganyika de l’opération de réception et traitement des candidatures à la députation provinciale et conseillers communaux, Patricia Nseya, Rapporteur de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), a entamé le mercredi 16 Août, une série de rencontres et réunions avec les différents acteurs concernés.

Elle visite également les différents entrepôts où sont stockés les matériels de la CENI. L’objectif de ces rencontres est de veiller au respect des délais et des procédures électorales pour l’opération de réception et traitement des candidatures à la députation provinciale et conseillers communaux.

Ces rencontres, d’une part avec le personnel de la CENI, et d’autres part, avec les mandataires des candidats indépendants, partis et regroupements politiques, ont permis au porte-parole de la Centrale Électorale de discuter de différentes étapes, du processus de retrait des formulaires, le remplissage et le dépôt dans les délais. Ceci, afin d’identifier les éventuelles difficultés et de mettre en place des solutions adéquates.

Le souhait du management de la CENI est de s’assurer que les uns et les autres vont respecter le temps imparti à cette opération. Au Cours de la rencontre avec les mandataires, ces derniers ont exprimé leurs inquiétudes et préoccupations, lesquelles ont trouvé des réponses appropriées.

Dans le but de garantir la sécurité et l’intégrité des matériels électoraux, Mme Patricia a également visité le mercredi 16 Août, les entrepôts où sont stockés ces derniers. Cette démarche vise à veiller à ce que les procédures de stockage soient respectées et à prévenir toute tentative de vol ou de sabotage.

Lire aussi  Élections en RDC : La CENI dévoile les listes définitives des candidats retenus pour les législatives nationales

Aux termes de ces entretiens, le Rapporteur a appelé les candidats encore en dehors de leurs circonscriptions, les responsables des partis et regroupements politiques, de faciliter la tâche à leurs mandataires dans la transmission des mandats et preuves de paiement de la caution de chaque liste des candidatures. Problème majeur soulevé par ces derniers qui se retrouvent obligés de faire les choses dans la précipitation la veille de la date limite fixée par la centrale électorale.

C’est par ces activités que le séjour de travail de supervision du Rapporteur de la CENI a pris fin dans la province du Tanganyika, avant d’autres étapes pour le même travail.

CELLCOM-CENI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *