CENI – RFE : Déjà 12.030.470 des congolais à A01, 1.244.794 à A02 et 3411 à l’étranger enrôlés, annonce Patricia Nseya

Le Processus Électorale en République Démocratique du Congo fait son petit bonhomme de chemin, les chiffres indiquent une évolution nette des nombres attendus des électeurs dans les deux aires opérationnelles lancée par la Commission Électorale Nationale Indépendant (CENI), le Rapporteur, Patricia Nseya Mulela a tenu une conférence de Presse ce Mercredi 8 février 2023 dans la salle Abbé Apollinaire Malu-Malu pour tenir l’opinion publique nationale et internationale informées sur l’évolution du Processus d’Enrôlement des électeurs. Voici l’économie de sa conférence de presse

La communication de ce jour porte ainsi sur 3 points :

1.A. Du monitoring de la première aire opérationnelle

L’enrôlement dans la première aire lancée le 24 décembre 2022 a été prolongé de 25 jours, soit du 24 janvier au 17 février 2023, pour permettre aux requérants en retard d’obtenir leurs nouvelles cartes.

Après la ronde dans plusieurs centres d’inscription (CI), le constat est plus que positif au regard de l’engouement de la population et des statistiques actualisés à notre disposition. Preuve que les Congolais en âge de voter et remplissant les conditions sont déterminés à jouer leur rôle de souverain primaire.

Le monitoring de la CENI jusqu’au 07 février 2023 dans la première aire opérationnelle renseigne ce qui suit :

  1. EQUATEUR
    1. Nombre de CI opérationnels : 746 soit 100%
    2. Nombre d’électeurs attendus : 1.181.894
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour: 614.932, soit 52,03 %
  2. KINSHASA
    1. Nombre de CI opérationnels : 1.433
    2. Nombre d’électeurs attendus : 5.419.091
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour : 4.003.078, soit 73,87 %
  3. KONGO CENTRAL
    1. Nombre de CI opérationnels : 1.134
    2. Nombre d’électeurs attendus : 2.373.308
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour : 1.588.288, soit 66,92 %
  4. KWANGO
    1. Nombre de CI opérationnels : 1.244
    2. Nombre d’électeurs attendus : 1.195.065
    3. Nombre d’enrôlés : 732.799, soit 61,32 %
  5. KWILU
    1. Nombre de CI opérationnels : 1.406
    2. Nombre d’électeurs attendus : 2.828.414
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour : 1.583.006, soit 55,97 %
  6. MAI NDOMBE
    1. Nombre de CI opérationnels : 589
    2. Nombre d’électeurs attendus : 1.091.912
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour : 630.414, soit 57,73 %
  7. MONGALA
    1. Nombre de CI opérationnels : 609
    2. Nombre d’électeurs attendus : 1.191.373
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour : 552.244, soit 46,35 %
  8. NORD UBANGI
    1. Nombre de CI opérationnels : 523
    2. Nombre d’électeurs attendus : 839.029
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour: 566.120, soit 67,47 %
  9. SUD UBANGI
    1. Nombre de CI opérationnels : 722
    2. Nombre d’électeurs attendus : 1.635.484
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour : 1.095.443, soit 66,98 %
  10. TSHUAPA
    1. Nombre de CI opérationnels : 794
    2. Nombre d’électeurs attendus : 938.972
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour : 664.146, soit 70,73 %
Lire aussi  Présidentielle 2023 : François Muamba convaincu de la « Réélection » de Félix Tshisekedi grâce aux exploits des finances publiques enregistrés au 1er mandat

I. Total général (A01)

  • Nombre de CI opérationnels : 9.200
  • Nombre d’électeurs attendus : 18.694.542
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 12.030.470, soit 64,35 %
    • Hommes : 6.208.233 & Femmes : 5.822.237

1.B. Monitoring de la deuxième aire opérationnelle

Cette aire comprend 9 provinces, à savoir Haut Katanga, Haut Lomami, Lomami, Lualaba, Kasaï ; Kasaï-Central, Kasaï-Oriental, Tanganyika et Sankuru. A ces provinces s’ajoutent l’Afrique du Sud, la Belgique et la France.

Le monitoring de la CENI du 07 février 2023 se présente comme suit :

  1. Haut KATANGA
    1. Nombre de CI opérationnels : 519 soit
    2. Nombre d’électeurs attendus : 3.010.238
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour : 370.902, soit 12 %
  2. HAUT LOMAMI
    1. Nombre de CI opérationnels : 525
    2. Nombre d’électeurs attendus : 1.610.525
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour : 9.571
  3. LOMAMI
    1. Nombre de CI opérationnels : 121 soit 12% de 1009 CI prévus
    2. Nombre d’électeurs attendus : 1.527.381
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour : 51 278, soit 3 %
  4. LUALABA
    1. Nombre de CI opérationnels : 485
    2. Nombre d’électeurs attendus : 1.248.897
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour : 54.001, soit 4 %
  5. KASAI
    1. Nombre de CI opérationnels : 366
    2. Nombre d’électeurs attendus : 1.823.478
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour : 215.403, soit 12 %
  6. KASAI CENTRAL
    1. Nombre de CI prévus : 1.357
    2. Nombre de CI opérationnels : 789 soit 58%
    3. Nombre d’électeurs attendus : 1.895.069
      Nombre d’enrôlés à ce jour : 306.256, soit 23 %
  7. KASAI ORIENTAL
    1. Nombre de CI opérationnels : 565
    2. Nombre d’électeurs attendus : 1.345.760
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour : 306.256, soit 23 %
  8. SANKURU
    1. Nombre de CI opérationnels : 6 sur 1158 prévus soit 1 %
    2. Nombre d’électeurs attendus : 1.474.679
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour : 7.216, soit 0 %
  9. TANGANYIKA
    1. Nombre de CI opérationnels : 136 sur 641 prévus soit 21 %
    2. Nombre d’électeurs attendus : 1.445.682
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour : 88.659, soit 6 %
  • Nombre de CI opérationnels : 3.126 sur 7.669 soit 41 %
  • Nombre d’électeurs attendus : 15.381.709
  • Nombre d’enrôlés à ce jour : 1.244.794, soit 8%
    • Hommes : 675.206 & Femmes : 569.588

L’évolution d’enrôlés des Congolais résidant à l’étranger dans Afrique du Sud, Belgique et France, se présente comme suit :

  1. AFRIQUE DU SUD
    1. Hommes : 603
    2. Femmes : 315
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour : 918
  2. BELGIQUE
    1. Hommes : 688
    2. Femmes : 342
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour : 1.030
  3. FRANCE
    1. Hommes : 1.057
    2. Femmes : 406
    3. Nombre d’enrôlés à ce jour : 1.463

2. De la formation dans la troisième aire opérationnelle

Les membres des centres d’inscription dans la troisième aire opération sont au dernier niveau de la cascade de formation et la CENI s’apprête ainsi à y lancer l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs d’ici le 16 février. Toute la logistique nécessaire y afférente y a été déployée.

3. De quelques kits qui posent problème

Tous les kits d’enrôlement qui posent problème de quelque nature que ce soit dans un centre d’inscription sont vites ramenés vers l’Antenne qui les transfère immédiatement au siège où des Experts techniciens réparent, avant de les retourner dans leurs centres pour Kinshasa.

Pour l’intérieur du pays, les techniciens sont déployés pour réparer les kits qui posent problème. La numérisation méthodique de notre Direction informatique facilite bien les tâches.

Noel Nzogu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *