Législatives nationales en RDC : « Jean Thierry Monsenepwo, l’Agneau immolé » [Tribune de Noel Nzogu]

Dure épreuve mais des leçons qui s’ajoutent dans la carrière d’un homme politique positionné toujours du côté de l’histoire.

Beaucoup monteraient d’un crâne, mais il faut être Jean Thierry Monsenepwo pour se contenir face à une telle réalité passible d’être traité d’injuste.

Tshisekediste est il resté depuis la sortie des résultats provisoires de la CENI des élections de deux législatives le 13 janvier dernier, Jean Thierry Monsenepwo ne se verra pas être proclamé Député National en cette législature de 2023 à 2028.

Son billet pour l’Assemblée Nationale était très attendu ce mardi 12 mars 2024 par plusieurs congolais ayant été convaincus que Jean Thierry Monsenepwo avait gagné un siège à Lukunga où il a postulé aux législatives nationales et provinciales pour le compte du regroupement « Alliance et Action pour l’État de Droit » (AAED) .

Fort malheureusement, au bout du compte, la Cour Constitutionnelle n’a pas pas validé l’électorat de Jean Thierry Monsenepwo face aux proclamés élus de la CENI méconnus de tous.

En Homme d’État, Jean Thierry Monsenepwo ne va certainement pas boycotter les arrêts de la Cour, il est toujours égal à lui-même dans ce genre de situation.

Jean Thierry Monsenepwo, candidat malheureux aux législatives nationales de 2018, l’histoire vient de se répéter pour celui qui a toujours battu inégalablement campagne avec des résultats escomptés.

Face à cette situation, doit-on affirmer que Jean Thierry Monsenepwo est sacrifié pour l’intérêt de son Regroupement et de la coalition au pouvoir ? Plusieurs présages l’indiquent.

L’agneau immolé pour le bien-être collectif

Les résultats assortis des contentieux électoraux ont fait montre des criantes irrégularités de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) pour les législatives nationales et provinciales du 23 décembre dernier.

Lire aussi  RDC: Tout Chef de l’État a eu son « Tshisekedi » (opposant radical) qui au départ lui était très proche [Chronique de Me Émérite Loko]

Dans ce genre de situation, il faut sauver les meubles. Pendant ce sauvetage, le sacrifice ne manquent jamais. Ainsi l’Agneau Jean Thierry Monsenepwo a été immolé au bénéfice de ses pairs Membres de l’Union Sacrée de la Nation.

Souvent traîné dans la boue pour ses positions en faveur du régime, Jean Thierry n’a jamais fait preuve de complaisance en mettant tout le monde d’accord avec ses arguments les plus fouillés, qui demandent de la hauteur pour etre contredit.

D’aucuns pensaient que sa vision politique lui offrirait un siège. Puisque cela n’a pas été le cas, devons nous toujours avoir des affirmations négatives et défavorisant contre Monsenepwo?

C’est l’occasion d’étudier la grandeur d’esprit de cet homme, Jean Thierry Monsenepwo.

Tribune de Noel Nzogu, Chroniqueur politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *