Présidentielle 2023 : François Muamba convaincu de la « Réélection » de Félix Tshisekedi grâce aux exploits des finances publiques enregistrés au 1er mandat

Sur le plan socio-économique, le bilan de Félix Tshisekedi est « luisant ». C’est ce qui se dégage du discours de François Muamba, ce jeudi 15 décembre 2022, lors de l’ouverture des travaux du 1er congrès du parti politique RDT (Rassemblement des Démocrates Tshisekedistes) auquel il était convié pour principalement faire le point sur les réalisations du Chef de l’État sur le plan socio-économique.

François Muamba n’a pas cherché loin. Évoquant la loi des finances exercice 2023 par exemple, le coordonnateur national du Conseil Présidentiel de Veille Stratégique (CPVS) a souligné, avec allégresse, le fait que les chiffres ont visiblement triplé. Concrètement, le budget national est passé de 5 milliards USD en 2019 à 14,6 milliards USD pour la loi des finances 2023. Il s’agit des efforts consentis sur le plan interne « pour améliorer le vécu quotidien de la population ».

Félix Tshisekedi n’a pas seulement concentré son énergie pour trouver les solutions sur le plan interne, laisse croire le coordonnateur du CPVS. Le Chef de l’État, qui a misé notamment sur les investissements nationaux et étrangers créateurs d’emplois, s’est inscrit dans la logique d’amélioration du climat des affaires.

« (…) Pour montrer son leadership et son implication personnels sur ce terrain, le Chef de l’État a créé deux services directement rattachés à sa personne à la Présidence de la République, en l’occurrence les Cellules du climat des affaires et de lutte contre la corruption. De même, grâce à l’impulsion du Chef de l’Etat, l’Inspection des Finances a retrouvé la plénitude de son rôle », fait-il noter.

Lire aussi  CENI - RFE : Déjà 12.030.470 des congolais à A01, 1.244.794 à A02 et 3411 à l'étranger enrôlés, annonce Patricia Nseya

Pour lui, ces efforts consentis par le 5e Président de la RDC a permis de financer en l’occurrence les efforts de paix dans l’Est du pays, théâtre des massacres de différents groupes armés dont le M-23 soutenu par le Rwanda, le processus électoral pour avoir des scrutins généraux dans le délai, et bien d’autres secteurs de la vie nationale.

Toujours dans le cadre de la liste de réalisations de Félix Tshisekedi, François Muamba épingle entre autres la gratuité de l’enseignement avec un taux de scolarisation d’environ 78%, la couverture santé universitaire, la construction et la réhabilitation de plusieurs routes sur le plan national…

Noel Nzogu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *