RDC vs Côte d’Ivoire : la rage des Léopards fait peur aux Éléphants

Les Léopards de la République Démocratique du Congo seront à l’assaut des Éléphants de la Côte d’Ivoire ce mercredi 7 février à Epimbe au stade Alassane-Ouattara d’abidjan, pour chercher une place en finale de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations.

50 ans après sa dernière finale, la République Démocratique du Congo aura de nouveau l’occasion de monter au podium de la grande messe du football africain.

Tombeurs de la Guinée Conakry en quart de finale (3-1), les Fauves Congolais seront face aux Ivoiriens qui s’étaient disposés miraculeusement du Mali (2-1).

Pour venir au bout des Éléphants, les Léopards vont compter sur les services de leur meneur de jeu, Gaël Kakuta qui va effectuer son retour dans le terrain après avoir manqué le match des huitièmes de finale suite à une blessure.

Les Ivoiriens défieront les Congolais sans Serge Aurier, Christian Kouame suspendu pour accumulation des cartons jaunes et Oumar Diakité, Odilon Kossonou suspendus pour avoir reçus les cartons rouges.

Les Léopards et les Éléphants se sont déjà rencontrés à cinq reprises dans la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Les Ivoiriens qui comptent deux succès ont un pas d’avance en terme des victoires sur les Congolais qui ne se sont imposés qu’une seule fois devant les Éléphants. Les Léopards et les Éléphants se sont quittés à deux reprises sur le score de parité.

RDC- Côte d’Ivoire : la rage congolaise est palpable !

La RDC et la Côte d’Ivoire vont se rencontrer pour la deuxième fois en demi-finale de la CAN. En 2015, Les Fauves Congolais s’étaient inclinés par 3 buts à 1 devant les Ivoiriens qui avaient ensuite remporté la Coupe.

Lire aussi  CAN Côte d'Ivoire : les Éléphants surprennent et obtiennent le ticket de demi-finales

Après leur défaite en 2015, les Congolais tenteront de prendre leur revanche sur les Ivoiriens pour chercher une place en finale après 50 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *