Restitution des biens culturels par la Belgique : C. KATHUNGU harmonise avec HADJA LAHBIB, un colloque de 3 jours organisé par l’ULB et l’UNILU

Sur recommandation du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo le Ministre de la Culture, arts et Patrimoine, Mme Catherine Kathungu Furaha a entretenu le Samedi 4 février 2023 avec la Vice-Première Ministre, Ministre des Affaires Étrangères du Royaume de Belgique, HADJA LAHBIB qui séjourne à Kinshasa sur plusieurs questions dans l’accord bilatéral entre la RDC et le Royaume de Belgique.

Les deux femmes, Catherine Kathungu Furaha et HADJA, ont abordé les axes de cet accord bilatéral, il s’agit notamment de :

  • Développer ensemble en RDC des opportunités permettant aux jeunes de
    participer au dialogue interculturel et intergénérationnel sur le rôle du patrimoine, de la culture, de l’art, de la musique et de l’histoire dans lasociété ;
  • Appuyer le renforcement et le développement de l’expertise et des compétences pour reconstituer, préserver et promouvoir de manière durable le patrimoine culturel national, y inclus en faisant le lien avec l’art contemporain congolais. L’appui de la Belgique portera de manière prioritaire sur le renforcement des capacités et de l’implication de la jeunesse congolaise dans ce processus;
  • Promouvoir conjointement des activités d’éducation et de recherche-action avec les jeunes, les artistes, la société civile et les responsables d’institutions congolaises, belges et internationales pour dynamiser ce processus.

Des préoccupations qui ont engagé plusieurs ministères qui ont été mis en action pour l’accomplissement de ces engagements. Les choses sont à présent au niveau de la fixation d’un budget conséquent pour chacun des axes coulés en action.

Lire aussi  Remise des clefs du Musée de la Rumba : Catherine Kathungu fait appel aux collectionneurs possédant les souvenirs de Papa Wemba, de les amener pour l'assemblage

Autres choses, les personnalités ont évoqué la question de restitution et rapatriement des biens culturels, des archives et des restes des corps humains détenus au Royaume de Belgique.

La gardienne des intérêts culturels et du patrimoine congolais, Catherine Kathungu a évoqué la différence constaté entre son pays et celui de son collègue HADJA LAHBIB.

« Le Royaume de Belgique se focalise sur les biens culturels détenus par les Musées Fédéraux, tandis que pour la RDC, le Décret (se trouvant sur la table le 1° Ministre, pour signature) porte sur Création, Organisation et Fonctionnement Commission Nationale de rapatriement des biens culturels, des Archives et les restes des corps humains »

a t-elle indiqué dans sa note d’entretien.

Mine de rien, la question de rapatriement et de restitution reste d’actualité, les demandes fusent de partout, l’Italie, les USA et bien d’autres s’intéressent désormais à cette question cruciale.

Signalons par ici que l’Université de Lubumbashi, en collaboration avec l’Université Libre de Bruxelles, organise du 09 au 11 février 2023, un colloque sur la restitution du Patrimoine Culturel Africain et le rapatriement des restes humains.

Noel Nzogu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *