Urgent : Voici les multiples griefs de l’arrestation de Salomon Idi Kalonda, conseiller spécial de Moïse Katumbi

Les griefs de Salomon Idi Kalonda sont désormais connus après une semaine de son arrestation à l’Aéroport International de Ndjili

Le Conseiller spécial de Moïse Katumbi, Salomon Idi Kalonda, demeure toujours dans les locaux des services secrets des renseignements.

Il lui est reproché de tentative de Coup d’État en complicité avec le Mouvement du 23 Mars (M23) d’après le Lieutenant Colonel Patrick Kangoli Ngoli, conseiller juridique de l’état major de renseignement Militaire qui l’a dit sur les antennes de Top Congo FM.

Le Lieutenant Colonel Patrick Kangoli Ngoli soutien que Salomon Idi Kalonda était en contact permanent avec les officiels du M23.

« Selon les informations recueillies dans son téléphone, il est demonstré que Monsieur Salomon Idi Kalonda Della était en contact permanent avec les officiels du mouvement terroriste M23, RDF mais également avec les officiels Rwandais. L'un des objectifs était de renverser le régime en place en République Démocratique du Congo par tout les moyens et y installé un ressortissant Katangais », a affirmé le Lieutenant Colonel.

Il soutient en outre que Salomon Idi Kalonda avait aussi etabli des contacts directs avec Vincent Karega ancien ambassadeur du Rwanda en RDC.

Moïse Katumbi mis à mal
« Monsieur Salomon Idi Kalonda a aussi etabli les contacts directs avec le major Rungenzi assistant de Monsieur Makenga Chef de la blanche armée du mouvement terroriste M23. Il avait aussi des contacts directs avec des généraux du RDF en occurrence le général Karuteroi Patrick, le hénéral Alexis et Monsieur Karega Vincent afin d'encourager la guerre menée par le M23 pour obtenir les négociations politiques et de faire tomber les votes de la loi dite Tshiani » ajoute t-il.

Le lieutenant colonel Patrick Kongoli Ngoli ajoute qu’il a eu à constater que tous les projets des communiqués de Parti Politique Ensemble pour la République étaient transmis d’abord à Kigali par Salomon Idi Kalonda pour leurs validation par le Général Nzamba mwita, Chef de renseignements civils de la République Rwandaise.

Lire aussi  Marche de l'opposition du 13 Mai : « Si seulement cette énergie déployée pour casser du sucre sur le dos des institutions de leur propre pays était utilisée pour attaquer KAGAME et sa phalange M23 »[T. Monsenepwo]
« Tout ce que nous disons ici a été confirmé par un cadre de M23 en détention à Kinshasa » a-t-il conclu.

Joelissime Musema (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *