Élections en RDC : les observateurs de l’Union européenne attendus ce lundi à Kinshasa

La mission d’observation électorale de l’Union européenne va déployer à partir du lundi 13 novembre 42 observateurs électoraux en République Démocratique du Congo pour les élections générales du 20 décembre prochain.

Cette annonce a été faite par la délégation de la mission d’observation électorale de l’Union européenne conduite par M. Stéphane Mondo, vendredi 9 novembre lors des échanges avec le Président de la Commission électorale nationale indépendante, Dénis Kadima.

« Nos échanges ont tourné autour de la Mission d’observation de l’Union européenne qui va être déployée à partir de ce lundi 13 novembre 2023 et comprendra 42 observateurs de long terme. Elle s’étendra sur le territoire de la RDC pour faire une observation jusqu’au mois de janvier 2024. C’est en somme une mission qui se concentre sur le processus électoral de 2023, qui va donc s’étaler sur quelques mois pour suivre la totalité du processus électoral dans le cadre d’une invitation qu’on a reçue des autorités congolaises. Cette mission se déploiera sur 18 provinces qui va être là non seulement le jour des élections, mais aussi durant la campagne électorale, les opérations de la CENI en plus du processus du contentieux électoral »

a déclaré Stéphane Mondo, député, Chef de la mission d’observation électorale

Cette mission d’observation électorale est composée de 13 experts électoraux, 42 observateurs de long terme. Il est également prévu que 12 observateurs de court terme soient déployés à l’approche du jour du scrutin. La mission est conduite par l’observatrice en chef, la députée Mme Malin Björk, pour les élections générales prévues le 20 décembre 2023.

Lire aussi  RDC : À la tribune de la 78è Assemblée Générale de l'ONU, Félix Tshisekedi rassure la tenue des élections à tout le niveau en décembre

L’observatrice en chef Malin Björk avait déclaré lors de sa nomination disait qu’elle était honorée de diriger la MOE de l’UE en RDC, la première dans ce pays depuis 2011.

« Tout doit être fait pour que les élections puissent se dérouler dans un climat compétitif, apaisé, inclusif et transparent. Mon souhait est d’apporter une contribution positive au processus. La MOE de l’UE observera et évaluera l’ensemble du processus électoral à la lumière des normes internationales et régionales que la RDC a souscrites »

avait-elle rassuré.

La décision du déploiement des observateurs électoraux par l’Union européenne est une réponse à l’invitation du Ministère des affaires étrangères de la République démocratique du Congo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *