Réception et traitement des candidatures à la CENI: Plus question de prolongement !

Le Président de la Ceni, Denis Kadima a fait la ronde ce Mardi 18 Juillet dans les bureaux de réception et traitement de condidature (BRTC) situés dans les l’antennes de Ndjili et Kalamu à Kinshasa.

Après son itinérance, le Président de la Centrale Électorale dit avoir constaté un faible engouement des candidats à la députation nationale, malgré le prolongement de 7 jours de réception de candidature accordé aux parties et regroupements politique.

« Le Personnel de la CENI est en place et bien organisé et nous attendons que les candidats viennent présenter leurs dossiers. Je constate avec surprise que les candidats ne se présentent pas en masse alors que la date limite est déjà dépassée. Nous avons prolongé pour leur accorder du temps et il me semble qu’il y en a qui pensent qu’il y aura un système de jetons et qu’ils pourront passer plus tard. C’est un effort que nous avons fait, cela signifie que nous allons devoir travailler beaucoup plus pour récupérer les jours qu’on leur a accordés »

, a-t-il déclaré

M. Kadima souligne qu’il n’y aura pas une deuxième prolongation au-delà du 23 juillet.

« Le délai que nous avons accordé pour que tout le monde qui était en retard pour des raisons d’ordre logistique et organisationnel puisse se présenter durant c’est celui-ci. Il n’y aura pas une autre prolongation»

, a-t-il martelé

La Ceni avait lancé le 26 juin dernier l’opération de réception et de traitement de candidature pour les députés nationaux et elle devait prendre fin le 15 juillet. La centrale électorale avait décidé de proroger de 7 jours ladite opération suite à la non enregistrement des dossier de candidatures par certains BRTC.

Lire aussi  Législatives Décembre 2023 : Candidate sur la liste d'A/A-UNC, Catherine Kathungu Furaha, le poids lourd de la ville de Butembo, son fief

Joël MUSEMA (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *